Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9
Page 10
Page 11
Page 12
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16
Page 17
Page 18
Page 19
Page 20
8 S i le commerce lectronique devait poursuivre sa progression cette anne aprs une hausse de 14 en Europe en 2014 il le doit surtout la forte augmentation des ventes en ligne des enseignes de la distribution traditionnelle. Depuis cinq ans la grande distribution a rattrap son retard dans le-commerce sur les pure players qui tendent disparatre hormis quelques grands noms comme Amazon ou Vente Prive. Aujourdhui les trois-quarts des acteurs du Top 15 des ventes Web sont des groupes de distribution. Ils ntaient quun quart il y a cinq ans. La tendance sest donc inverse confirme Bertrand Pineau responsable dveloppement veille et innovation la Fevad. LE BOOM DES VENTES WEB Lessor que connaissent les ventes Web de la distribution touche galement les sites e-commerce des industriels de biens courants. Cela rsulte de lexplosion de nouveaux modes de consommation notamment des achats sur smartphones M-commerce et tablettes. Le M-commerce qui enregistre une forte croissance pse 10 de la totalit des ventes en ligne. Et il a encore une bonne marge de croissance souligne Stphane Tomczak responsable e-logistique la Fevad et lassociation E-commerce Europe. Trs pratiques les smartphones permettent en effet dacheter de nimporte o nimporte quel moment. Dans la distribution ils font ainsi entrer Internet dans les magasins reliant lunivers physique des points de vente au Web. Le parcours du consommateur devient alors sans frontire entre le site e-commerce et le magasin. De mme ces nouveaux usages amnent les industriels traiter tout moment toute commande en ligne quels que soient son origine gographique et le point de livraison souhait tout en grant les commandes de la grande distribution. QUAND LA COMMANDE INFLUE SUR LES CANAUX DE DISTRIBUTION Dans lunivers de la distribution lacheteur sappuie donc sur deux canaux de ventes en adoptant de nouvelles pratiques de click and collect. Cela consiste commander sur Internet et retirer son produit en magasin Web to store ou acheter en magasin et se faire livrer domicile store to Web. Du coup les deux canaux de distribution sentremlent se croisent. On parle dune distribution cross-canal canaux de vente croiss DCRYPTAGE FMLOGISTIC N1OCTOBRE2015 Lapartdesinternautesdanslemondeen201481Amrique du Nord 47Amrique du Sud 78Europe de lOuest 54Europe centrale 25Asie du sud-Est 42delapopulationmondiale seconnecteInternet 143Cestlaugmentation duCAdue-commerceenEurope parrapport2013.