Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9
Page 10
Page 11
Page 12
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16
Page 17
Page 18
Page 19
Page 20
10 DCRYPTAGE FMLOGISTIC N1OCTOBRE2015 la gestion de stock la prparation de commandes et le cot du transport. Ce type de solution est dailleurs au cur de notre savoir-faire et de notre stratgie de dveloppement prcise-t-il. En attendant loffre globale de logistique cross-canal de FMLogistic stend lchelle mondiale. Elle est dautant plus pertinente dans les pays mergents o le commerce lectronique explose 22 au Brsil et 31 en Chine des ventes en ligne en 2014. Nous venons de signer deux dossiers coup sur coup avec Leroy Merlin en Russie pour la gestion la fois des commandes en ligne et celles des magasins illustre le dirigeant. LE TRANSPORT UN FACTEUR CL Autre atout cl pour les acteurs de la logistique le transport. Celui-ci doit absolument tre adapt la typologie des livraisons domicile en express en consigne ou en points relais afin de garantir la satisfaction du client final. Notre stratgie est de faire appelauxspcialistesdutransportpouroffrirlameilleuresolution de livraison. Nous assurons le suivi de la commande tape aprs tape en connectant en temps rel notre systme dinformation celui de nos partenaires transport. Nous avons aussi la capacit de grer les retours du e-commerce en matire de transport et dentreposage prcise Stphane Descarpentries. DES PROCESS ADAPTS AUX VOLUMES Pourprparerlescommandese-commerceetcellesdesmagasins partir dun stock commun divers process sont mis en place en fonction des volumes BtoC traiter. Lorganisation de lentrept peut donc varier selon diffrentes problmatiques. Si le nombre de commandes Web est faible reprsentant moins de 10 15 des commandes magasins il suffit dun seul emplacement de picking pour servir les deux canaux de distribution explique Patrick Bellart directeur Innovation et technologies dautomatisation de FM Logistic. On opre alors une prparation multicommande. Autrement dit plusieurs commandes BtoC sont prpares en parallle par des oprateurs qui se dplacent dans les ranges de stock de palettes. POUR GAGNER EN RACTIVIT En gnral partir dun seuil moyen de 500 600 commandes Web par jour en BtoC il est prfrable dadapter le process de prparation. Cela suppose la cration dune ligne ddie avec convoyeur mcanis qui amne les colis destins au consommateur sur plusieurs postes successifs de prparation. Lide est de gagner en ractivit pour respecter des dlais de livraison de plus en plus courts indique Patrick Bellart. Ce procd pick to light permet de multiplier par quatre voire plus la productivit de prparation de commande par rapport un picking classique souligne-t-il. Si les volumes de commandes deviennent plus importants on peut passer une prparation de commandes entirement automatise toujours dans le souci de rapidit de traitement pour livrer les produits lheure et au bon destinataire prcise-t-il. LES RFRENCES FONT LA DIFFRENCE En cas de nombreuses rfrences traiter sur des petits produits au-del de 1500 la prparation des commandes Web peut seffectuer manuellement sur le principe dune ramasse globale suivie de stades successifs de tri des commandes dans des casiers par destinataire. Cest la mme procdure que le tri du courrier postalrelvePatrickBellart.Cestaussiunesolutionrecommande pourinsrerunflux cross-docking auseindunfluxdeprparation surstock.Ceprocessuspeutgalementtremcanisenamont parunacheminementdescartonsdecolisvidessurunconvoyeur et en bout de chane par leur fermeture automatise. Impactdue-commerceetm-commerce surlesSKUs 10moins de SKU des rpondants devant grer 30peu ou pas de changement sur le nombre de SKU 37une augmentation du nombre de SKU 23une augmentation importante du nombre de SKU Lentrept doit devenir hyperagile pour traiter des commandes htrognes issues de canaux diffrents. Il est amen se reconcevoir ou se rorganiser pour tre capable de fabriquer une grande diversit de profils de commandes sur des volumtries variables. Philippe-Pierre Dornier SKU de langlais Stock Keeping Unit unit de gestion des stocks.